18 GESTES POUR LIMITER SES DECHETS

18 GESTES POUR LIMITER SES DECHETS

11 avril 2019 0 Par Amy

Quand on adopte un mode de vie au naturel, on repense sa façon de consommer et on prend conscience de l’impact de notre façon de vivre sur la nature.

Je me rappelle que même pendant mes études, j’ai toujours été sensible aux cours de développement durable et de responsabilité sociétale des entreprises.

C’est donc tout naturellement que je me suis découvert une âme d’écolo quand j’ai commencé à consommer bio. Et non, l’écologie n’est pas une affaire de bobos chics ou de rebelles anti-système. Je pense même que ça devrait être la préoccupation de tous, vu l’état de pollution de la terre.

Voici donc 18 gestes écologiques pour limiter ses déchets :

 

Acheter ses aliments en vrac (fruits, légumes, riz, pâtes, cacahuètes…) et limiter les produits suremballés.

On en trouve facilement dans les magasins bio. Même en supermarché, le vrac commence à se généraliser.

 

– Préférer les savons et shampoings solides aux gels douches et shampoings liquides.

Pour ma part, le savon et le shampoing solide sont adoptés. Et maintenant, j’ai une salle de bains quasi zéro-déchets.

 

– Acheter moins de vêtements, plus d’occasion. Privilégier la qualité à la quantité. Faire de la location pour les événements.

Je crois que l’industrie textile fait partie des plus polluantes. Honnêtement, c’est agréable de se sentir bien habillé et présentable. Mais est-ce raisonnable d’avoir plus de vêtements qu’on ne peut en porter en 1 an? J’ai déjà connu des personnes, qui se retrouvaient avec 2 pièces identiques dans leur armoire, sans s’en rendre compte, à force de shopping. Sans compter, les choses qu’on achète et qu’on oublie au fond du placard.

 

– Essayer de réparer avant de jeter

Beaucoup de choses sont jetées facilement aujourd’hui. Un petit dysfonctionnement sur une machine, ou une couture qui se défait… hop à la poubelle et on rachète. Et si on essayait de réparer ce qui est réparable?

 

– Opter pour des mouchoirs lavables.

Bon, il faut avoir le courage de les utiliser devant les autres, et de passer pour une personne bizarre lol. Perso, j’utilise des mouchoirs lavables à la maison et jetables dehors, car pas encore prête à me trimballer mon stock de mouchoirs lavables au travail ou chez des amis. J’espère réussir à les utiliser partout sans gêne bientôt.

 

– Utiliser des lingettes réutilisables pour se démaquiller, une éponge konjac, ou même ses mains.

Avec un savon ou une huile végétale (selon le maquillage utilisé), c’est très efficace pour enlever toute trace de maquillage.

 

– Utiliser un oriculi, à la place de cotons-tiges jetables

Un ori-quoi??!! Censé se trouver en pharmacie, c’est la réaction que j’ai eu dans 2 pharmacies, quand j’ai osé demandé ça lol. Pourtant c’est très efficace pour nettoyer les oreilles, surtout des enfants.

 

– Utiliser des couches lavables pour son bébé, pour les plus courageux.

J’avais prévu d’utiliser des couches lavables quand j’attendais bébé 1, mais je n’ai jamais eu le courage 😢. Avec le recul, je me dis qu’en plus d’être plus écologique, ça aurait été plus économique. Sans compter que c’est plus sain que les couches jetables bourrés de produits nocifs.

 

– Faire dons de ses biens dont on n’a plus besoin au lieu de les jetter.

Une personne m’a parlé d’une application pour donner ou récupérer des objets dont on n’a plus besoin, je trouve l’idée intéressante.

 

– Avoir un sac réutilisable pour éviter de prendre un sac plastique jetable quand on fait ses courses

C’est une pratique qui s’est généralisée, mais il y a encore trop de sacs plastiques. Donc pensons à garder toujours dans nos sacs à mains un totebag ou un cabas réutilisable.

 

– Utiliser des vrais couverts et gobelets lors de piques-niques ou repas en extérieur

Là par contre, je le fais sans gêne. Je prend des gobelets et couverts réutilisables (en plastique pour éviter de tout casser lol) et me voilà parti pour un pique-nique zéro déchets.

 

– Éviter d’acheter trop de jouets à ses enfants et penser aux jouets d’occasion.

Le temps qu’on passe à jouer avec ses enfants, est plus important que la quantité de jouets qu’on leur achète.

 

– Éviter les bouteilles d’eau, et préférer une solution de filtration de l’eau du robinet

Je pense que les bouteilles d’eau font partie de ce qui crée beaucoup de déchets à la maison.

 

– Faire des goûters maison pour les enfants (gâteaux, compotes…)

Comme ça pas d’emballages, et des goûters zero-déchets, en plus d’être meilleurs. Et puis, ça peut être une activité à faire avec les enfants.

 

– Apporter sa tasse au travail

Une tasse au travail, c’est des centaines de gobelets en moins.

 

– Préparer une liste de naissance pour l’arrivée de bébé

Ça évite d’acheter une multitude de choses dont on ne se sert même pas, d’éviter les cadeaux en doublons, et de recevoir des choses dont on a vraiment besoin.

 

– Utiliser des gants de toilettes lavables pour le change de bébé

Certains trouvent ça fou, mais c’est bien ce qu’ils font en crèche. Perso, je n’ai jamais utilisé de lingettes pour bébé et mes enfants n’ont jamais eu les fesses irritées.

 

– Récupérer des vêtements bébés de proches ou les acheter d’occasion.

Souvent les vêtements de bébé sont en bon état car peu ou pas utilisés, vu qu’ils grandissent vite.

 

Alors pour être honnête, c’est compliqué d’être totalement zéro-déchet. Il faut être réaliste, on est à une époque, où les entreprises utilisent beaucoup d’énergie pour produire beaucoup de déchets, souvent inutiles. Pour ma part, je suis loin du zéro-déchet, mais j’essaie d’appliquer tous ces petits gestes au quotidien, car j’ai envie de limiter mon impact négatif sur cette terre.

Et, vous quels sont vos petits gestes écologiques?